Atelier-débat sur la chaine pénale et les droits humains

 

Après une annulation à la dernière minute le 4 février, l’atelier débat a finalement été reprogrammé le 19 février 2016 de 10 h à 12 h et il a été décidé compte tenu de l’instabilité politique de garantir la tenue de l’évènement en l’organisant à l’Hôtel LE PLAZA et non à la Faculté de droit et de sciences économiques de l’UEH comme prévu initialement. Trois conférenciers ont pris successivement la parole modérée par laSecrétaire Générale du BDHH Pauline Lecarpentier :

20160219_103750

  • Me Carlos Hercule (avocat spécialisé en procédure pénale et droits fondamentaux, ancien Président de la Fédération des Barreaux d’Haïti [FBH]) a fait une présentation sur « La problématique des délais dans la chaîne pénale ».
  • Me Jacques Letang (avocat spécialisé en droits humains, Président du Conseil d’Adminisration du Bureau des Droits Humains en Haïti [BDHH]) a entretenu les participants sur « Les pouvoirs du juge de paix en matière d’arrestation et de détention » en insistant sur la question des mandats.
  • Me Dyliet Jean-Baptiste (avocat défenseur des droits humains, collaborateur au sein du BDHH) a fait une présentation au sujet des « Obstacles concrets au suivi des dossiers pénaux ».

20160219_103903

L’atelier débat, qui a rassemblé plus de 60 participant-e-s professionnel-le-s du droit, membre d’organisations ou étudiant-e-s en droit, a permis de mieux comprendre la réalité du travail de tous les jours des avocats défenseurs des droits humains en Haïti et de saisir les enjeux et défis à surmonter quotidiennement en matière de détention préventive prolongée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>