Rose Lumane SAINT-JEAN, lauréate de la 5ème édition du Concours de plaidoirie

A l’issue de la phase finale du Concours de plaidoirie sur les droits humains tenue à la Cour de Cassation de la République d’Haïti le 14 août 2020, l’étudiante en droit de la Faculté de Droit et de Sciences Economiques et Gestion du Cap Haïtien a été désignée lauréate de cette 5ème édition 2020.

Les thèmes de demi-finale portaient sur : « la délocalisation du palais de justice de Port-au-Prince » et « le contrôle étatique des naissances ». La finale portait sur « le régime présidentiel ».

Le Palmarès 2020 du Concours de plaidoirie sur les droits humains : Rose Lumane SAINT-JEAN, étudiante de la FDSEG du Cap Haïtien, Lauréate Stepherly M. PAILLANT, étudiante de l’UNDH, Finaliste Caleb LEFEVRE, étudiant de la FDSE / Port-au-Prince, demi-finaliste Yveline SAINTIDOR, étudiante de l’UNIFA, demi-finaliste

Le jury était composé de Me Jacques LETANG, membre fondateur du BDHH et Président de la Fédération des Barreaux d’Haïti (FBH), Me Tessy ROMULUS, Directrice des affaires juridiques au Ministère à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes (MCFDF), Me Patrick PELISSIER, Directeur exécutif de l’Institut Haïtien des Droits de l’Homme (IHDH), Magistrate Maggy FLORESTAL, juge à la Cour d’appel de Port-au-Prince et Directrice des études à l’Ecole de la Magistrature (EMA-Haïti), Me Hanna Talbi, Directrice de la section droits de l’homme du Bureau des Nations-Unies en Haïti (BINUH) et représentante du Haut Commissariat aux droits de l’homme. 100 étudiant-e-s en Droit issus de différentes universités du pays (Port-au-Prince, Cap, Les Cayes, Gonaïves, Hinche, Port-de-Paix, Jacmel, Jérémie) ont participé en Janvier 2020 à la présélection écrite sur le thème « Haïti est-il un Etat de Droit ? ’’.

Les 50 candidat-e-s présélectionné-e-s se sont affronté-e-s durant le premier tour des joutes oratoires préliminaires en mars 2020. Après une longue pause due à la situation sanitaire, le 2ème tour des joutes à réuni en juillet 2020 les 20 qualifiés autour de nombreux sujets : Le droit de déshériter ses enfants, les missions de maintien de la paix, la pénalisation de la pornographie, la gratuité des soins de santé, le juge d’instruction, les immunités de juridiction, les manipulations génétiques, la liberté syndicale des policiers, la sélection à l’université, l’euthanasie.

Les quarts de finale se sont tenus le 4 Août 2020 autour des thèmes : l’amnistie, la fourniture des services publics  par les ONGs, le droit de changer de sexe, l’état d’urgence sanitaire.

Le BDHH tient particulièrement à remercier les partenaires, notamment l’Ambassade de Suisse en Haïti, l’Ambassade de France en Haïti, FOKAL, et l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF).